Skip to content

VPB : Les Bijoux artisanaux Steampunk

Lucie Rodriguez

Lucie Rodriguez

lucie.r@scarlettemagazine.com

Valérie Pinault-Bigeard, passionnée de l’esthétique Victorienne, a mis son savoir-faire au profit de l’art. Elle a créé sa ligne de bijoux VPB au style Steampunk ! A la croisée de l’esthétique victorienne et du style industriel, ce mouvement fut d’abord littéraire puis ensuite artistique. Cette clermontoise, inscrite au Répertoire des Métiers, fabrique dans son atelier ses créations composées d’estampes, de perles en verre ou naturelles, d’engrenages et de pièces d’horlogerie. Pour celles qui aiment les bijoux originaux au style industriel vous allez adorez !

Une créatrice au parcours atypique

Valérie a débuté par des études d’ingénieur en mécanique, ce qui lui permet de découvrir la ville de Clermont-Ferrand… Elle s’engage, par la suite, dans une carrière de professeur de sciences de l’ingénieur, puis de maths. Rattrapée par sa volonté de créer, elle démissionne pour passer un CAP Arts et Techniques du Bijou et du Joyau à l’école Boulle à Paris. 

Passionnée par son nouveau métier d’artisan, elle s’épanouie dans son activité ainsi que de pouvoir gérer son entreprise comme elle le souhaite. 

« J’aime la logique, l’honnêteté intellectuelle et l’honnêteté tout court, la bienveillance et la capacité à garder son sang-froid. J’essaie de m’y astreindre, ce qui est difficile pour le sang-froid :). » Valérie

Dotée d’une forte personnalité, elle s’est libérée du point vue artistique en s’écoutant sans être trop polluée par l’avis des autres. Elle a foncé et c’est une réussite ! 

Valérie Pinault-Bigeard, la créatrice de VPB

Votre époque ou icône de mode ?

« Sans hésiter une seconde : Epoque victorienne et révolution industrielle…2eme moitié du 19eme en gros. » Valérie

Le bijou Steampunk, une vocation ?

Elle a découvert l’artisanat dans l’initiation aux loisirs créatifs. 

« C’est tout de suite satisfaisant car on manipule plein de perles et autres petits trésors gentiment triés et rangés dans des casiers. » Valérie

La créatrice a voulu se perfectionner en reprenant les études afin de ne pas être limitée dans son expression artistique. Elle possède donc toutes les connaissances techniques et mécaniques dont elle a besoin. 

Sa vision du bijou est semblable à une œuvre d’art « qui ne se pose pas sur une étagère ». Ses bijoux sont confortables et résistent aux contraintes liées à nos mouvements et chocs quotidiens. 

« L’association du beau et du bien conçu est passionnante. C’est assez proche du design industriel. » Valérie

Le bijou symbole de pouvoir, d’amour et source de légende est fascinant pour la créatrice. Elle trouve son art dans l’époque victorienne.  

« J’ai toujours aimé l’esthétique victorienne et je me souviens très bien m’être extasiée toute petite devant des dessins techniques. » Valérie

S’inspirant de tout, elle observe beaucoup ce qui l’entoure, s’arrête sur une œuvre, un objet, une photo ce qui lui déclenche des émotions. Elle les analyse et les transforme en source d’inspiration pour ses créations.  

Le concept du Steampunk

Le Steampunk se trouve à la croisée de l’esthétique victorienne et du style industriel. Un art de marier les époques et tendances que la créatrice a réussi avec brio ! Valérie recycle aussi les montres, son but ultime est d’offrir des pièces uniques et fabriquées sans colle…

Elle utilise essentiellement du laiton doré, argenté, émaillé ou vernis. Elle met des chaines en inox au niveau du coup et de l’argent massif sur les corps de bague pour des raisons d’oxydation. Favorise les métaux non précieux car le bijou est moins cher et peut être accessible à un plus grand nombre.  

Elle souhaite transmettre des valeurs telles que l’upcycling, l’artisanat ainsi qu’illustrer le souci du beau, l’originalité et le Steampunk. Pari réussi !

Où trouver les créations?

Vous pouvez retrouver les créations VPB dans les boutiques jusque janvier 2021 : Miss Joséphine ( Clermont-Ferrand) et Unik (Riom), toute l’année au Galérie la Bohème (Charroux). Depuis peu, nous pouvons aussi découvrir les bijoux sur Etsy : VPBBijouxSteampunk. Et bientôt sur facebook et instgram…

Consommez régional !

Votre avis sur les bijoux actuels ?

« Beaucoup sont fabriqués en Chine ou en Inde et depuis longtemps. Les clientes ont donc une vision complètement bouleversée du prix juste pour un bijou. Cela tire la qualité vers le bas. Ce n’est pas spécifique à la bijouterie. De nombreux domaines souffrent de l’habitude qu’ont pris les gens de payer un prix bas pour un objet fabriqué dans des pays pauvres qui ne respectent pas les mêmes normes environnementales que les pays riches. » Valérie

Nous sommes à une époque où le « consommer mieux » doit rimer avec local. Nous encourageons cette démarche, qui nous paraît évidente. Un gage de qualité, d’autant plus que les créateurs optent pour des circuits plus écologiques et responsables avec notamment du upcycling, à l’instar de Valérie. Valorisons cette approche de la création ! 

Quelles sont vos marques fétiches ?

« Aucune. Je ne suis pas une fashionista, je ne fais pas de shopping (je pratique la slow fashion depuis des décennies, avant que le terme ne soit inventé).

Mon idée fétiche du shopping est la suivante : Un bon produit à acheter est d’abord un produit dont on a tout de même un peu besoin (vraiment besoin), puis un produit d’occasion et enfin un produit recyclé et local. Après, comme tout le monde, je n’ai pas toujours le choix et j’ai des fois juste envie de me faire plaisir…la clé est probablement dans la modération ! » Valérie

Un mot sur l'Auvergne

Valérie vient et vit à Aubière. Cette région est signe d’amour pour elle; autant sur le plan personnel (elle a rencontré son mari) que professionnel ( elle y a fait ses études et lancé sa VPB). L’Auvergne lui porte chance et lui permet de réaliser ses rêves ! Même si il y a moins d’opportunité d’expositions que dans les grandes villes, il y a énormément de touristes. 

« L’Auvergne est la plus belle région de France !!! Objectivité faible et partisane mais c’est mon avis quand même ! » Valérie

Des projets futurs ?

Valérie souhaite poursuivre le développement de la vente en ligne, surtout avec cette période sanitaire ( projet à court terme) mais aussi diversifier son activité vers des productions plus artistiques. (projet à long terme).

Espace commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés

Bonne année

2021

Toute l’équipe de Scarlette Magazine
vous souhaite ses meilleurs vœux pour 2021 !