Skip to content

J’essaye une séance de libération psycho-émotionnelle !

Delphine Zamai

Delphine Zamai

delphine.z@scarlettemagazine.com

Avez-vous l’impression de reproduire les mêmes schémas négatifs dans votre vie ? De ne rencontrer que des personnes toxiques ? Vous sentez-vous parfois dévorées par la culpabilité ou la colère ? Ou déprimées sans trop savoir pourquoi ? Souffrez-vous de maux de tête, de problèmes intestinaux ou d’autres types de douleurs inconfortables ? La libération psycho-émotionnelle est peut-être LA solution pour vous : une méthode thérapeutique pragmatique qui exhume en deux heures de temps vos blessures émotionnelles les plus enfouies, pour les orienter vers une nouvelle interprétation. Il n’y a que très peu de praticien dans le monde, et par chance, Virginie a installé son cabinet à côté de Clermont-Ferrand ! Rencontre.

Le chemin vers la guérison de l’âme

Virginie est une praticienne solaire,  irradiant la sérénité et la  bienveillance. On la sent ancrée, à sa place,  et elle inspire de suite confiance. Ayant vécu  il y a quelques années une grave dépression,  elle a  fait à cette époque le tour des nombreuses offres thérapeutiques proposant de guérir l’âme : psychothérapeute, micro kiné, yoga, méditation etc… Toutes ces disciplines l’ont grandement aidée, en particulier le yoga, pratiqué plusieurs mois de manière intensive en Inde. Néanmoins, ces différentes méthodes  restaient insuffisantes pour  démêler les problèmes les plus profonds qu’elle ressentait.

La découverte de la technique de libération psycho-émotionnelle (LPE)

« J’avais des petits symptômes physiques  et je voulais comprendre la symbolique des messages que mon corps m’envoyait ; je savais grâce à la lecture d’ouvrages de développement personnel que la plupart des problèmes physiques ont une origine psychosomatiques et témoignent d’un mal-être plus profond.  Je sentais bien que j’avais encore des choses à résoudre, mais je ne savais pas vers qui me tourner pour m’aider, et je voulais trouver une technique qui ne met pas deux ans pour être efficace ! » confie-t-elle.  « J’ai trouvé la technique de la LPE sur la toile, via le site d’Estelle Daves, une praticienne installée en Suisse qui a conçu et développé cette méthode. Cette technique  paraissait très efficace, mais j’appréhendais un peu au début,  car cela fait toujours peur de se confronter à soi, on n’a pas toujours envie d’aller voir les zones d’ombre, dont on est tellement responsable finalement ! J’ai pris mon courage à deux mains et suis allée assister à un stage.

La LPE, qu’est-ce que c’est ?

Cette technique thérapeutique se base sur  une synergie d’outils, convoquant la PNL, l’hypnose légère, l’intuition et l’intelligence émotionnelle du praticien.  Le contenu théorique se base sur la connaissance des blessures émotionnelles vécues dans l’enfance qui génèrent des émotions négatives, des croyances erronées et des schémas de pensée et de comportement que l’on reproduit, même s’ils sont délétères pour nous-mêmes. La LPE liste sept blessures émotionnelles majeures : le rejet, l’abandon, la trahison, l’humiliation , l’injustice, l’impuissance et l’intrusion. Ces sept sentiments génèrent des émotions négatives telles la honte, la culpabilité, la peur, la tristesse , la colère et bien d’autres encore.

Identification de la blessure émotionnelle

« Ma première expérience de libération a été puissante » avoue Virginie. « La  blessure émotionnelle identifiée grâce à des questions ciblées de la praticienne était liée à l’impuissance d’aider l’autre, et cela générait chez moi un très fort sentiment de culpabilité dans mes relations. Je  vivais très mal le fait de ne pouvoir aider mon prochain de manière efficace, j’étais en colère après moi-même et frustrée devant mon impuissance face à quelque chose que j’envisageais comme de ma responsabilité. Grace à cette technique fabuleuse, j’ai pu identifier  un épisode dans mon enfance qui a généré cette blessure ». Elle explique : « mon grand-père meurt. Pour la première fois, mon père  s’écroule de chagrin dans mes bras. Moi,  je suis une petite fille de onze ans. J’ai encaissé cette charge émotionnelle intense en étant figée dans un sentiment d’impuissance à le consoler. Cette blessure  s’est installée à ce moment précis. Une double  peine, une double blessure,  une détresse viscérale : je perds mon grand-père et je suis dans l’incapacité de consoler mon père anéanti «  confie-t-elle avec émotion.

Crédits photos Pexels

Transformer l’interprétation d’une situation pour transformer son émotion

« Puis, continue-t-elle, doucement, à mon rythme, grâce à l’aide de la thérapeute je parviens a transformer l’interprétation que la petite Virginie avait enregistré de cette scène. Cette technique a permis à mon enfant intérieur de se déculpabiliser de la charge qui pesait sur moi, non seulement par rapport au chagrin de mon père, mais aussi concernant tous les schémas identiques que j’ai reproduit dans ma vie jusqu’à ce jour de libération émotionnelle »  confie-t-elle . « Aujourd’hui, j’aide des personnes dans leurs peines et leurs souffrances. Si j’avais gardé cette blessure d’impuissance face à la détresse d’autrui, je n’aurais jamais pu faire un métier d’aide et d’accompagnement » sourit-elle enthousiaste.

Maladie : mal à dire ?

Il ne suffit malheureusement pas d’avoir compris notre problématique, d’avoir conscience de nos blessures pour y remédier. Il s’agit de  résoudre de manière chirurgicale, précise et pragmatique leurs causes profondes. «  La LPE vient transformer dans le système limbique la mémoire émotionnelle » précise Virginie. « Parfois, l’évènement incriminé n’est pas forcément jugé traumatique. Ce peut être un épisode anodin mais déterminant. Ce qui compte, c’est ce que l’enfant enregistre à ce moment-là et l’intensité de l’émotion qu’il ressent.  Par la suite, cette émotion est alimentée par d’autres situations similaires, jusqu’à la reproduction de schémas toxiques venus conforter de fausses croyances. L’hypothalamus prend alors le relais et crée un dysfonctionnement, une dysharmonie physique. Lorsque la charge émotionnelle est  trop importante, elle devient délétère et des maladies apparaissent, souvent symboliques : cancers, problèmes de dos, problèmes hormonaux, pathologies auto-immunes  etc…  Le corps vient nous dire ce que notre âme nous crie et que l’on n’écoute pas.

De la patiente à la thérapeute

« Après avoir fait le tour de toutes les thérapeutiques qui existent, je peux dire que cette technique est la plus effective, j’ai vu des résultats immédiats sur moi et  j’ai pu éprouver très rapidement ces changements  » déclare-t-elle. Suite à ma première « libé », la vie m’a présentée une situation où j’ai pu être confronté à la détresse d’une personne qui m’est chère. J’ai de suite remarqué que je ne ressentais plus cette douleur viscérale liée au sentiment d’impuissance » confie-t-elle.

« Je me suis alors dit que je voulais encore exploiter  cet outil pour moi, car on a souvent plusieurs blessures émotionnelles à guérir pour atteindre une certaine forme de sérénité » poursuit-t-elle. »  « J’ai continué sur ma lancée et j’ai pu guérir des blessures d’abandon, d’humiliation et de trahison. Toute cette dynamique m’a permis de lever des voiles, de comprendre et de changer des schémas installés en moi, si profondément, que c’était comme si les mécanismes mis en place inconsciemment, au lieu de m’aider, me desservaient complètement » avoue-t-elle.  « Ces blessures appelaient à moi des situations ou des personnes qui ne m’étaient pas favorables. Ces libérations émotionnelles successives m’ont amenée à envisager les difficultés que je rencontrais dans la vie comme des défis, plutôt que comme des obstacles. C’est alors devenu évident que je voulais  utiliser cette technique pour aider les gens à aller plus vite dans la résolution de leurs blessures » déclare-t-elle.

Virginie s’est donc formée auprès d’Estelle Daves pendant deux ans et pratique depuis une année la libération psycho-émotionnelle en visio ou en présentiel à côté de Clermont-Ferrand. Il est possible de prendre rendez-vous en ligne.  « Les patients que je traite viennent me voir pour un symptôme physique, parfois une maladie, ou un mal-être, et tous me renvoient un retour très positif sur leur libération. C’est encourageant pour moi et ça me conforte dans l’idée que cette technique est efficace et quasi immédiate, contrairement à des thérapies  classiques qui nécessitent une à deux années de suivi » précise -t-elle.

crédits photos Pexels

Comment se passe une séance de LPE ?

« La séance dure environ deux heures. Ce sont des partages profonds de choses que les patients n’ont  parfois jamais osé dire. La première partie relève de l’identification. On  remonte l’historique de la blessure ou de la croyance pour déterminer d’où elle vient. L’identification est orientée par rapport à la demande de la personne, par rapport à l’urgence de ses besoins » précise -t-elle.

Dans un second temps, la thérapeute guide dans le moment de libération psycho émotionnelle : « c’est comme une régression pendant laquelle la personne est replacée dans une situation ou un souvenir qu’elle va revivre. C’est à ce moment précis que l’on s’attache à changer l’interprétation. Le système  limbique ne fait pas la distinction entre le réel et l’imaginaire » explique-t-elle, « donc, une fois que la personne retrouve l’émotion qu’elle ressentait au moment où une blessure s’installe, un processus bienveillant permet de nettoyer l’information erronée à l’origine de cette blessure, en replaçant quelque chose de positif à la place » continue-t-elle. « Il arrive qu’il y ait de petites résistances mentales, mais la praticienne sait comment faire pour aller plus profondément et faire tomber les derniers remparts de  protection » souligne-t-elle.

CONFIDANSE, un concept pour se libérer

Grace à ses multi compétences, Virginie a créé un cabinet de soin  innovant qui propose  l’association de trois domaines d’activités : le yoga, la danse et la libération psycho-émotionnelle :

«Cette connaissance approfondie de la libération psycho émotionnelle m’a permis de faire le parallèle avec  les enseignements  yogiques que j’ai reçu en Inde : la perception que l’on a du monde et des autres n’est qu’un reflet de soi-même. Ces deux disciplines expliquent la même chose mais en des termes différents à propos des grandes lois universelles, notamment la loi d’attraction et  les raisons pour lesquelles on attire les mêmes profils de personnes et  les mêmes situations » souligne-t-elle.

La thérapeute propose donc  logiquement des cours de Yoga collectif, ainsi que des cours de danse permettant aux femmes de retrouver ou d’assumer leur féminité. (NDLR : les cours collectifs sont aujourd’hui en stand-by à cause du Covid).

« Ces trois disciplines sont complémentaires, continue-t-elle, ce sont des expériences de libération, de retour à soi, à travers l’expression corporelle, la pratique spirituelle, ou  la résolution d’un conflit émotionnel. CONFIDANCE rassemble pour moi toutes les manières de se libérer d’un complexe ou d’une blessure ».

Crédits photos Pexels

Un dernier mot ?

« Nos émotions sont là pour nous indiquer quelque chose. C’est de l’information. On ne doit pas les gérer, il s’agit plutôt de les accueillir pour les comprendre et pour en faire quelque chose. Car si on n’en fait rien, le corps va s’occuper d’en faire quelque chose, lui ! La LPE permet de reprendre le pouvoir sur qui l’on est, sur ce que l’on veut, et sur notre santé ».

«  Je me sens aujourd’hui pleinement responsable de mon niveau de bien-être et de santé, en dépit de tout ce qu’il peut m’arriver. On a en nous toutes les ressources pour faire face aux difficultés de la vie, et  transformer chaque évènement dramatique en une force, un défi, quelque chose qui nous grandit. La LPE permet cette pirouette, rapidement ».

CONFIDANCE

https://www.confidance.fr

Mail : contact.confidance@gmail.com

https://www.facebook.com/Confidance.Virginie/

Tèl : 07.82.63.34.32

Prix d’une séance : 120 euros

Crédits photos Pexels

Espace commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés

Bonne année

2021

Toute l’équipe de Scarlette Magazine
vous souhaite ses meilleurs vœux pour 2021 !