Skip to content

Sharon Jones : compilation posthume de reprises soul par la diva

Patrick Foulhoux

Patrick Foulhoux

patrick.f@scarlettemagazine.com

Disparue fin 2016 à l’âge de 60 ans, une des dernières divas de la soul reste toujours très présente dans le cœur des fans. Cette compilation regroupe douze reprises qu’elle jouait en compagnie de ses inoubliables Dap-Kings.

Nous eûmes la chance de voir Sharon Jones & The Dap-Kings se produire en trois occasions en Auvergne. Les trois fois dans la même salle, à la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand. La première fois, lors de leur toute première tournée européenne, Sharon Jones et les D.K. étaient encore totalement inconnus. Ils furent programmés au festival les Volcaniques de Mars à Clermont-Ferrand. J’avoue avoir été si bouleversé par leur prestation ce soir-là que je n’ai su quoi dire à Sharon Jones après le concert, je lui ai donc demandé sa main à défaut de lui avouer combien j’avais été impressionné (anecdote véridique). Elle jeta une sorte d’alliance qu’elle portait au doigt à travers le hall de la salle, elle me prit par le bras et… (La suite est racontée dans un livre à paraître prochainement).

Généreux, honnêtes et pudiques

Sur cet album, quelle que soit l’origine sociale des chansons reprises, toutes portent la patte des Dap-Kings et de la magnifique voix de Miss Sharon Jones. Des classiques Stevie Wonder, Dusty Springfield, Aretha Franklin, Marvelettes, Donny Hathaway ou Shuggie Otis, la formation new-yorkaise est capable de tisser naturellement un lien avec Janet Jackson, Bob Marley & The Wailers ou Prince. Si, dans la forme, il y a des différences entre tout ces artistes, dans le fond, les racines, l’âme et l’esprit sont les mêmes, la soul music et Sharon Jones & The Dap-Kings rendent ça formidablement bien avec une générosité, une honnêteté et une pudeur d’une incommensurable loyauté. L’orchestre se réapproprie les morceaux pour en faire siens tout en respectant l’interprétation originale. Sharon Jones n’est plus. Elle nous manque, heureusement reste les souvenirs de ses somptueux concerts “jamesbrownesques” pour ne pas dire explosifs et de ses disques prodigieux.

Site : Sharon Jones

Espace commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés