Skip to content

Thierry Sciortino : un vigneron passionné dans la Comté(63)

Delphine Zamai

Delphine Zamai

delphine.z@scarlettemagazine.com

Thierry Sciortino est tombé dans le vin quand il était petit.  Son père, d’origine sicilienne, détenait un petit lopin de vigne pour sa consommation personnelle  et Thierry l’aidait à soigner ses vignes et à élaborer son vin. Après avoir était machiniste agricole et mécanicien dans les travaux publics, il achète en 1998 des cuves et se lance professionnellement dans l’aventure, en plantant 90 % de ses vignes. Quatre années harassantes pendant lesquelles il cumule un travail dans l’électricité industrielle. Yolande, son épouse, le rejoint  sur le Domaine de Lachaux en 2013 pour s’occuper de la partie administrative et commerciale. Thierry a fait le choix de l’autonomie : la vinification, l’embouteillage et même l’étiquetage s’effectuent sur la propriété.

Crédits photos Philippe Faurie

Un terroir diversifié et riche en biodiversité

Le domaine situé non loin de Vic-Le -Comte  comptabilise aujourd’hui six hectares de vignes repartis en douze parcelles choisies  pour la diversité de leurs sols : argilo-calcaires, basaltiques, granitiques et limoneux. Le vigneron récolte Pinot, Gamay et Chardonnay manuellement pour respecter le grain de raisin. C’est qu’il aime en prendre soin de sa vigne Thierry. Et ce n’est pas une mince affaire entre les attaques de grêles assassines, la sécheresse, les maladies et les étourneaux gloutons ! « On ne peux pas faire du bon vin avec de mauvais raisin » s’enthousiasme-t-il.  En viticulture raisonnée, ses vignes sont enherbées et il n’utilise plus d’insecticide depuis 15 ans. « La vigne, c’est comme l’humain, lorsque l’on n’est pas malade, on ne prend pas de médicament, alors pourquoi infliger des traitements inutiles à la plante ? » déclare-t-il.  Le vigneron est également observateur pour la chambre d’agriculture. Chaque semaine, il réalise sur une parcelle-témoin  des comptages d’insectes et  rédige un rapport hebdomadaire sur la situation sanitaire de sa vigne.  « Dans mes vignes, j’ai des vers de terre et des coccinelles » précise cet « homme d’extérieur », comme affectionne de l’appeler son épouse.

Credits photos Philippe Faurie

Yolande, une précieuse collaboratrice

Yolande prend une part plus « officielle » dans la vie de l’exploitation viticole, suite à la création du GAEC entre époux en décembre 2013, gérant la partie administrative et participant activement à l’activité commerciale. Prenant  part à la nouvelle spécialisation des tâches inhérentes au domaine, elle participe à la diversification de celles-ci (développement de l’œnotourisme, communication).

La pimpante Yolande a compris l’importance de raconter leur histoire, de parler du vin avec un ton décomplexé et accessible. Elle aime échanger avec les clients et est active sur les réseaux sociaux. Pour elle c’est un métier passionnant et technique où elle apprend constamment.

Des vins authentiques

Concernant l’élevage en barrique, Thierry s’érige contre « les vins de planche », au sein desquels le bois est si présent qu’il fait oublier les arômes primaires du vin et la typicité du terroir. Il choisit d’élever seulement son rouge  10 à 12 mois sur des barriques déjà utilisées pour éviter ses arômes de bois trop marqués. Le Domaine de Lachaux a récolté plusieurs coups de cœur et des citations du guide Hachette du vin pour ses différentes cuvées. SCARLETTE a particulièrement aimé :

Rosé de Corent : un assemblage de  Gamay et Pinot noir situés sur  des parcelles basaltiques. Le Pinot apporte de la rondeur. Après un nez de bonbons anglais et de cerise, les arômes en bouche évoquent la pêche blanche. Un vin très agréable à l’apéro !

Chardonnay : un blanc sec sur parcelle argilo-calcaire. Tout en  fraicheur, avec une pointe d’acidité, floral et minéral. Il se mariera parfaitement avec des noix de Saint-Jacques, des crustacés  ou du fromage de chèvre.

Pinot Noir  2018: élevé en fut de chêne. Après une belle attaque boisée, on sent des arômes gourmands de cerises bien mûres, et de noyaux de cerises. Accompagne magnifiquement  un gigot d’agneau.

Où trouver son vin ?

Au domaine de Lachaux

Yolande et Thierry SCIORTINO privilégient la vente directe et aiment être en relation directe et amicale avec leurs clients.

1 chemin du Domaine, Lachaux 63270 Vic le Comte

06 64 18 48 84 / 06 60 41 32 95

domainedelachaux63@gmail.com

 Yolande et Thierry organise au mois de mai une journée portes-ouvertes avec la présence de quelques producteurs locaux.

Ils sont également présents  à la foire à l’ail de Billom, la fête de l’asperge aux Martres-de-Veyre

Espace commentaire

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bory
30 jours il y a

Bonsoir Yolande et Thierry, bravo à vous deux pour votre travail, pas facile tous les jours…, mais le résultat est Super avec des vins de qualité, abordables, goûteux, de plus en plus équilibrés…On trouve leur production sur beaucoup d’étals de magasins. C’est un signe ! Bravo à vous deux. À très bientôt

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés