Skip to content

Ubac : Des baskets Made in Auvergne

Lucie Rodriguez

Lucie Rodriguez

lucie.r@scarlettemagazine.com

Voici une marque de baskets confortables, intemporelles, responsables et Auvergnates ! Un style minimaliste mais coloré avec un design épuré pour mettre en valeur la beauté de la matière naturelle. Intergénérationnelles et mixtes, les baskets sont destinées à toutes les personnes qui souhaitent porter des baskets, tout en étant plus respectueuses de l’environnement…                                   Mathilde et Simon, les 2 jeunes créateurs, (créés aussi des bonnets et des lacets) sont acteurs du défis écologiques du 21e siècle avec une vraie prise de conscience face à la façon de consommer et de produire. Jeunes, engagés et talentueux !                                                                                                                    Après le succès de leur campagne sur Ulule en Septembre 2018, Ubac est passé du projet à la réalité. Grâce aux soutiens et à l’engagement de ses 1499 contributeurs, Ubac est devenu une marque, mais aussi une communauté et une équipe unies pour des baskets plus responsables ! 

Scarlette vous fait découvrir cet univers..

Entretien avec Mathilde, la co-fondatrice optimiste !

La co-fondatrice d’ Ubac, Mathilde Blettery 27 ans, se destinait à devenir avocate en droit de l’environnement. Finalement, elle a pris la voie de l’entreprenariat qui pour elle est le meilleur moyen d’agir à son échelle ! Sa personnalité est marquée par un tempérament très têtue et Mathilde se veut toujours très optimiste. D’ailleurs sa devise est « quand on veut on peut », tout comme nous !  Une jeune femme bourrée de talent avec une conscience écologique. Une auvergnate moderne qui montre un bel exemple… 

Vos inspirations ?

« Mes inspirations pro sont diverses et tournés autour de nouveaux écosystèmes vertueux (la ruche qui dit oui par exemple). Je suis fascinée par toutes les nouvelles idées qui émergent pour inverser la tendance et elles sont nombreuses, c’est génial.
Aussi je suis très admirative du travail de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, la première association de défense de la nature en France qui mène des combats tant au niveau législatif que sur le terrain. Nous leur reversons 10% de nos bénéfices sur chaque bonnet ou chaussette acheté. » Mathilde. 

Une idée, une envie...

Issue d’une famille de commerçants qui avaient des boutiques de chaussures, Mathilde et Simon ont commencé l’aventure par des concept store dans un esprit scandinave avec des produits en laine. Ils ont alors découverts tous les avantages naturels de la laine : respirant, léger, thermorégulant, antibactérien…

« On a alors cherché à faire de la laine responsable en utilisant de la laine recyclée + filée + tissée dans le Tarn (81). Notre laine est issue d’anciens pulls qui sont triés par couleurs avant d’être revalorisés ainsi on évite l’ajout de colorants chimiques. C’est une matière à faible impact, solide et qui comme toutes les matières naturelles a des atouts incroyables pour la chaussure. » Mathilde. 

Votre époque ou icône de mode ?

« Mon icône de mode est Marion Cotillard qui n’hésite pas à se servir de son statut d’actrice pour défendre l’environnement ce qui n’est pas toujours évident pour un/une artiste. » Mathilde. 

Ubac : Les baskets en matières naturelles et recyclées

Un concept moderne qui tend vers une production écologique. Ce couple d’entrepreneurs engagés montrent l’exemple à suivre tout en nous proposant des collections design et naturelles. Dans un désir d’éthique, ils cherchent des matières responsables et transformées le moins loin possible. A chaque étape, ils réfléchissent à réduire l’impact. Leurs baskets sont quasiment intégralement conçues à partir de matières naturelles et recyclées provenant de France ou du Portugal (laine recyclée, canne à sucre, caoutchouc recyclé). Ils évitent de mélanger trop de matières comme sur leurs modèles VOLA & TERRA ou toute la partie haute de la chaussure  est en laine recyclée. 

Ils optent pour une fabrication locale avec un atelier en France ou au Portugal. Toute leur laine est fabriquée en France ainsi que leurs accessoires, du Tarn (81) en passant par Roanne (42) et Limoges (86). Les baskets sont assemblées au Nord de Porto à moins de 1450km de nos bureaux.

Explication du nom :

Le mot « Ubac » désigne le versant de la montagne le moins exposé au soleil; donc le plus préservé de l’empreinte humaine… Ubac est alors un symbole d’une nature préservée et encore sauvage dont on doit prendre soin.

« Il aspire à une sensation de liberté et de protection que peuvent procurer les paysages de haute montagne. » Mathilde.

La collection ...

La collection est composée de 2 modèle de baskets en laine recyclée ainsi que d’accessoires : bonnets, chaussettes et lacets. Comptez environ 115€ pour une paire de baskets, 40€ pour un bonnet, 21€ pour une paire de chaussettes et 5€ pour une paire de lacets. 

Le modèle phare est le VOLA : inspiré par une forme running qui est sans conteste le plus léger avec un poids plume de 198g pour une pointure 38. Naturel, technique et raffiné !

Ce qu'on en pense...

On a adoré le bonnet UBAC : la qualité est très agréable, il maintient bien la tête et protège réellement du froid. Et, en Auvergne c’est important !  On a opté pour une couleur plutôt « brique »; la coupe est mixte, la matière ne gratte pas; on a complètement adhéré ! 

Scarlette en Ubac

Les matières premières ?

  • Laine recyclée + filée (France)
  • Semelle en canne à sucre (Portugal)
  • Semelle en caoutchouc recyclé (Portugal)
  • Semelle intérieures (Portugal)
  • Lacets en PET recyclé (Portugal)

Une fabrication locale ?

Afin de pouvoir fabriquer en local, Mathilde et Simon ont choisi de distribuer en direct leurs produits sans intermédiaire et ils serrent le budget publicité en privilégiant le bouche à oreille et leur communauté de clients… Ils privilégient l’aspect local et écologique. 

Où peut-on trouver vos créations ?

Vous pouvez retrouver la collection Ubac uniquement sur leur boutique en ligne :  ubac-store.com

S’implanter en Auvergne ?

Ubac fait migrer des talents en Auvergne !  « La problématique principale sera certainement le recrutement mais pour le moment le problème ne s’est pas encore posé, nous avons réussi à agrandir l’équipe avec des talents prêts à quitter Paris ou Lyon pour l’Auvergne. Beaucoup de personnes veulent travailler dans le domaine de l’écologie mais ne sont pas encore prêts à une vie en reconnexion avec la nature. » Mathilde. 

Vos projets futurs ?

« Une basket en chanvre ! Le chanvre est une matière naturelle qui pousse localement, sans eau, sans pesticides. C’est aussi la fibre naturelle la plus résistante et zéro déchets (toute la plante est valorisée). » Mathilde.

Mathilde et Simon ont bien raison de miser sur cette plante ! Le chanvre, est la fibre naturelle la plus solide au monde et se montre six fois plus résistante que le coton tout en étant deux fois plus productive. Elle produit zéro déchet car la totalité de la plante est valorisée. Une plante écolo dont on ne se passe plus ! (Rappelez-vous l’article sur ses bienfaits sur la peau ici).

A la publication de cet article c’est chose faite… On vous présente en exclusivité :                         KANA : une basket qui consomme moins qu’une douche !

Avec cette nouvelle basket à base de chanvre, Mathilde et Simon ont souhaité proposer un produit dont la durabilité est mesurable tout au long de son processus de fabrication. Afin proposer une basket toujours plus locale, Mathilde et Simon sont allés chercher le chanvre en Espagne. Il y est récolté et filé là dans une petite coopérative espagnole qui se bat pour garder ce savoir-faire ancestral et où une véritable industrie textile est en train de renaitre autour de cette matière hautement vertueuse.

Exemple Basket Kana
Exemple Basket Kana
A contrario, en France, bien que premier producteur de chanvre en Europe, il n’existe pas (encore) d’écosystème capable de soutenir une production industrielle du chanvre. Plus aucune filature n’existe en France depuis 1937, année où les matières synthétiques dérivées du pétrole se sont imposées comme les nouveaux standards textile. 

(A noter que la transformation du chanvre est mécanique ce qui permet de grandes économies d’eau et d’énergies en comparaison d’autres matières)

             En bref, la basket KANA par UBAC c’est :

  • Une basket six fois plus résistante que le coton. 
  • Une basket plus respirante qu’un modèle fabriqué à base de polyester.
  • Une basket zéro déchets : la totalité de la plante est utilisé.

La basket KANA est déclinée en 6 modèles dont une version uniquement en chanvre et en lin. Des versions différentes voient le jour,  avec des empiècements en suédine recyclé et caoutchouc recyclé issus des chutes de fabrication de semelles. 

Disponible en précommande sur ubac-store.com du 20 mars au 25 avril au prix de 115€ au lieu de 130€. 

La basket Kana

Un mot sur l'Auvergne :

« L’Auvergne c’est ma région de cœur, celle ou j’ai grandi et sans aucun chauvinisme on peut vraiment dire que c’est une des plus préservée et des plus belles. » Mathilde. 

Espace commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés