Skip to content

La doula: l’ange gardien des futures mères

Caroline Rondel

Caroline Rondel

caroline.r@scarlettemagazine.com

Devenir mère, c’est une sacrée aventure. Que ce soit votre premier bébé ou non, il est important de se sentir soutenue et accompagnée sur le chemin de la maternité. Chaque grossesse est unique, avec ses joies, ses doutes, ses difficultés, ses attentes. Isabelle Bouloton Le Pennec est doula. Elle a trouvé sa vocation en accompagnant les futurs parents et en les guidant tout au long de leur chemin, jusqu’à la rencontre tant attendue, et au-delà.
Scarlette a rencontré Isabelle afin qu’elle nous en dise plus sur son métier-passion.

Isabelle a 43 ans, mère d’un ado de 15 ans, est une addict de la lecture autour de la maternité, les droits des femmes, la matrescence et les sorcières. Elle a toujours accompagné les autres du plus petit âge au plus grand.
Formée aux métiers du sanitaire et social, elle décroche un bac science médico sociale à Commentry.

Son parcours professionnel a commencé en 1997, ou elle travaille dans un EHPAD à Toulouse. Pendant 6 ans, elle aide, écoute, répond aux besoins fondamentaux, soulage, apporte la joie et le sourire par des animations, des spectacles, l’organisation de voyages, accompagne dans la vie comme dans la mort.

Après cette expérience, elle revient vivre en Auvergne où elle fait une pause pour vivre sa grossesse et les premières années auprès de son fils. Elle en profite pour passer un diplôme d’auxiliaire de puériculture à Clermont-Ferrand, qui lui permet de travailler aux urgences pédiatriques, en maison de l’enfance, en salle de naissance, en clinique, par la suite dans différentes structures du jeune enfant.

Le chemin vers une vocation

En 2019, ne se retrouvant plus dans son métier et ses pratiques, elle ressent le besoin d’évoluer dans sa vie professionnelle. Soutenue par sa famille, elle décide de sauter le pas et de se former avec Mère et Monde Québec et d’obtenir sa certification de Doula. Elle suit la formation « Accompagner l’allaitement » par Julie Toutin qui est aussi Doula, et apprend les pratiques de Julie Bonapace pour gérer la douleur, les stress pour l’accouchement et pendant la grossesse.

Isabelle a enfin trouvé sa voie, et nous explique pourquoi elle a choisi ce métier :

« Être Doula , c’est pouvoir prendre le temps pour les femmes, être là pour qu’elles se sentent en confiance , qu’elles aient confiances en elles, pour les soutenir, les informer, les bichonner et surtout être disponible sur la durée.

J’ai choisi de pratiquer en libéral non réglementé, afin de pouvoir travailler dans la bienveillance, l’écoute et le respect de la femme, du physiologique et de la naissance respectée. »

"Etre doula, c’est être une femme qui accompagne une autre femme pour devenir mère."

Nous avons demandé à Isabelle quelles sont les qualités requises pour devenir doula :

« Pour être Doula, il faut se sentir un peu comme une pionnière, avoir envie d’indépendance, être autonome, avoir de la liberté dans les rencontres. Pour moi le maître mot de mon métier c’est la bienveillance.

Une Doula c’est être dans une relation d’aide, être présente, disponible, à l’écoute, c’est mettre à disposition mes connaissances.

Je suis une ressource, une source d’informations, d’outils. Les informations que je fournis aux femmes proviennent d’études cliniques rigoureuses qui ont été réalisées, évaluées et publiées dans des revues médicales reconnues mondialement.

Être Doula c’est être un soutien émotionnel, c’est répondre aux questionnements et aux angoisses, rassurer, démystifier la grossesse et l’accouchement.

C’est aider les futurs parents a prendre des choix éclairés, favorisant la liberté, la confiance, le calme. C’est permettre également de devenir acteurs de leur accouchement, en favorisant l’humain, et guider la femme pour qu’elle puisse trouver ou retrouver de la confiance en sa capacité d’enfanter, tout en puissance. »

Des accompagnements sur-mesure, dans le respect du naturel et du physiologique

Isabelle répond aux besoins de la femme, mais aussi du couple et de la fratrie.

Chaque accompagnement est différent, pour s’adapter à chaque personne. Pour Isabelle, chaque femme est unique et ses accompagnements se doivent de l’être aussi. Elle se déplace à domicile pour le confort des futures mères.

Elle propose des rencontres à la carte pour répondre à un besoin court, rapide et immédiat ou sous la forme de forfaits. Elle assure le suivi en gardant le contact aussi par téléphone, sms, visio,.. en dehors des rencontres.

Durant l’accompagnement, plusieurs thèmes sont abordés, sur lesquels les futures mamans ont souvent des questionnements, des doutes ou des peurs : le soutien en vue de l’accouchement, la gestion du stress, l’allaitement, les suites de couches, la nouvelle organisation familiale, le lien d’attachement mère-enfant, les rythmes naturels du nouveau-né, le baby blues, la santé émotionnelle de la nouvelle maman… Isabelle guide les parents quant aux choix entourant la naissance, les protocoles hospitaliers, les aide à comprendre les diverses interventions médicales, et les informe sur leurs droits en tant que patientes et femmes.
Les accompagnements se basent sur une approche plus naturelle, plus physiologique avec l’inspiration d’Ina May Gaskin.

Isabelle propose des astuces, des respirations, des visualisations, des postures, pour soulager ou pour aider bébé à trouver son chemin. Elle explique aux femmes ce qui est possible de faire avec une péridurale, une baignoire, un banc de naissance, des huiles, l’acupression…
La future maman doit se sentir actrice, maîtresse de ces décisions, de la situation, cela même avec l’intensité du moment.

En aucun cas une doula ne prend la place du partenaire ou décide pour les parents. Le partenaire est d’ailleurs un vrai pilier sur lequel la maman peut se reposer. Isabelle rassure les parents en instaurant un lien de confiance, en les soutenant et en répondant à leurs questions et par sa présence bienveillante.

Après la naissance, dans le cadre des relevailles, Isabelle peut également apporter une aide logistique en préparant des repas chauds, en faisant quelques courses, en effectuant de petites tâches ménagères ou tout autre service qui soulagerait la mère et lui permettrait de souffler.

Une Doula accompagnante à la naissance est également formée pour reconnaître certains symptômes comme par exemple des signes de la dépression post-partum, et peut ainsi informer et orienter les parents de la nécessité d’une consultation médicale appropriée tout en restant disponible pour assurer une présence chaleureuse et réconfortante pour la famille.

Scarlette a demandé à Isabelle quels étaient les bénéfices pour les futures mères :

« Etre accompagnée et préparée, cela permet de diminuer la durée du travail, et réduire significativement la douleur. Les césariennes et péridurales ne sont plus automatiques, ni la médication grâce aux techniques de gestion de la douleur et du stress. La femme se sent davantage en contrôle, se sent en confiance pour allaiter. Le risque de dépression post-partum est réduit. »

De beaux projets pour l'avenir

Isabelle continue de se former à diverses techniques pour encore mieux accompagner et informer les femmes. Elle terminera une formation en ayurveda en 2021.

Elle continue à développer des collaborations avec les sages femmes de la région, en particulier pour les accouchements à domicile ( en demande grandissante), qui pour certaines sont déjà très accueillantes et bienveillantes envers le métier de doula.

Isabelle a pour projet de mettre en place des cercles de femmes et trouver un binôme pour pouvoir proposer des soins Rebozo (soins mexicains).

Elle continue à œuvrer pour l’association AFMAN (association française des métiers des accompagnantes à la naissance) dont elle est vice-présidente, pour faire connaître leur métier, d’établir une charte et la mise en place d’un annuaire pour permettre aux parents de trouver une doula proche de chez eux plus facilement.

Isabelle, si tu devais donner 3 conseils à une future maman, quels seraient-ils ?

« – Qu’elle se fasse confiance , la femme a tout ce qu’il faut en elle pour mener à bien sa grossesse et son accouchement, c’est inscrit dans notre ADN.

– Qu’elle suive son instinct, qu’elle oublie sa pudeur, qu’elle redevienne mammifère (ne pas écouter les mauvaises expériences).

*Qu’elle se détende, se fasse bichonner pour favoriser la production d’ocytocine pour baigner dans l’amour et faciliter l’accouchement, en plus c’est bon pour le bébé! »

Un mot sur l’Auvergne ?

« Je suis auvergnate et ma famille est ici. C’est important de les avoir près de nous.
J’habite à Riom , paisible ville dans laquelle la vie de quartier est importante, c’est l’avantage d’être revenus vivre en Auvergne ! Dans les grandes villes, on perd le lien, tout va vite, on oublie l’humain, on ne connaît pas ses voisins et il y a une certaine peur de l’autre. J’aime être vite au vert, dans nos grands espaces qui sont magnifiques, J’aime faire une randonnée , pique niquer, me vider la tête. J’aime la tranquillité de vivre ici, une sécurité, un équilibre de vie moins stressante et plus humaine que celle que j’avais dans le sud ouest. »

Dès le désir d’enfant se fait plus grandissant, que le besoin se fait ressentir pendant la grossesse ou en vue de l’accouchement, mais aussi pour accompagner une interruption de grossesse, accompagner l’allaitement, ou seulement pour le service de relevailles, pour être un relais pendant le quatrième trimestre ou lors d’une grossesse pathologique, n’hésitez pas à faire appel à Isabelle. Cela peut être aussi une belle idée de cadeau pour les futures mamans !
Isabelle travaille sur un large secteur :
Riom , Aigueperse, Clermont-Ferrand, Beaumont, Thiers, Maringues, Combronde, Volvic, Vichy…

Pour la contacter :
Télephone : 06.11.53.51.57
Email : isabelleboulotonlepennec@gmail.com

Site Internet : www.lavaguedesmeres.fr

Et sur les réseaux :
Instagram : Doula_la_vague_des_meres
Facebook : Doula la Vague des Mères

Espace commentaire

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés