Skip to content

Retrouver le plaisir d’écrire avec la graphothérapie

Caroline Rondel

Caroline Rondel

caroline.r@scarlettemagazine.com

L’écriture fait partie des apprentissages de base. Mais certains enfants peuvent éprouver des difficultés dans ce domaine, à différents stades de leur cycle scolaire. Emilie Trémouille est graphothérapeute. Un métier pas forcément connu mais qui peut transformer le parcours d’un enfant. Scarlette l’a rencontrée et vous explique en quoi Emilie peut vous aider.

Emilie Trémouille est installée à Arpajon-sur-Cère dans le Cantal depuis 2018. Educatrice specialisée de formation et titulaire d’une licence de psychologie, elle est formée spécifiquement sur le haut potentiel intellectuel, les troubles de l’apprentissage et le développement de l’enfant.

Elle découvre le métier de graphothérapeute grâce à son fils : «  Quand mon fils était petit, il tenait mal son crayon. J’ai cherché comment l’aider et j’ai découvert le métier de graphothérapeute. J’ai fait un bac Littéraire et ai toujours aimé écrire. Je souhaitais donner un nouvel élan à ma carrière professionnelle. J’ai donc entrepris une formation pour devenir graphothérapeute. »

Emilie vous reçoit dans son cabinet à Arpajon-sur-Cère

Une rééducation possible à tout âge

La graphothérapie est une méthode de rééducation de l’écriture qui s’adresse aux enfants et aux adultes qui rencontrent des difficultés en écriture. Elle prend en compte la personne dans sa globalité. On peut consulter un graphothérapeute dans les situations suivantes : Manque de soin, lenteur, illisibilité, douleurs, refus d’écrire, non automatisation du geste graphique, écriture non représentative de la personnalité…

Le but de la rééducation de l’écriture est d’obtenir le maximum d’efficacité avec le minimum d’efforts à la scription, afin qu’écrire devienne un plaisir et non une source de tension.

Emilie reçoit toutes les personnes désireuses d’améliorer leur écriture. Elle aide les enfants en apprentissage, à partir de la moyenne section, mais aussi les adolescents et les adultes à écrire mieux et à redécouvrir le plaisir d’écrire. Il s’agit d’une rééducation de l’écriture, lorsque l’écriture est mal formée, illisible, lente, crispée, douloureuse ou que le fait d’écrire est devenu une souffrance.

Aligner l'écriture et la personnalité

Scarlette a demandé à Emilie comment se déroulait un accompagnement en graphothérapie :

« La première étape est le bilan graphomoteur d’environ 1h30, qui permet d’évaluer l’écriture et les difficultés en tenant compte du fonctionnement de chaque personnalité. Ensuite, en fonction du travail à faire, un plan de réeducation personnalisé est proposé, généralement entre 6 et 10 séances de rééducation. Au terme de ces séances, les personnes retrouvent confiance en elles et prennent ou reprennent plaisir à écrire. Quand cet objectif est atteint, c’est vraiment satisfaisant. Quand je vois des sourires sur les visages des enfants, c’est très épanouissant et me donne de l’élan !»

Emilie continue à se former pour répondre aux différents besoins de sa patientèle. Prochaine étape : une formation sur les réflexes archaïques.

Nous avons demandé à Emilie 3 conseils pratiques pour les parents d ‘un enfant ayant des difficultés d’écriture. Elle nous a répondu en vidéo :

Et comme le veut la tradition, Emilie, un mot sur notre belle Auvergne ?

« On y est bien, serein, apaisé. J’aime les grands espaces et la nature. »

Pour contacter Emilie Trémouille, trois options :

par téléphone au 06.60.90.99.46

par email à l’adresse suivante : ehtremouille@yahoo.fr 

par Messenger via son profil Facebook Emilie Tremouille Graphothérapeute

Le cabinet d’Emilie Trémouille se trouve aux portes d’Aurillac, 43 avenue du Général Milhaud, 15130 Arpajon-sur-Cère.

Espace commentaire

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés