Skip to content

Pretence : 4 garçons dans le vent et plein d’avenir.

Gian-Pietro Aniello

Gian-Pietro Aniello

gian.a@scarlettemagazine.com

Pretence : 4 garçons dans le vent et plein d’avenir.

Oui je sais. Le titre de l’article que vous êtes sur le point lire est bon. Voire très bon. Et vous pourriez vous arrêter là. Et (redite volontaire) vous passeriez à côté de l’interview de Pretence (prononcez Pri-Tense), quatuor clermontois qui a accepté de se prêter au jeu des questions réponses. Enjoy !

Scarlette Magazine : Bonjour Pretence, je suis très heureux de pouvoir parler de vous dans Scarlette. Pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous nous présenter les membres du groupe.

Pretence : Tout d’abord, bonjour aux lectrices et lecteurs de Scarlette Magazine. Et merci de nous accueilir le temps de cette interview.
Pretence est composé de :
– Maxime Montjotinn, 27 ans, chanteur. Je suis originaire de Clermont-Ferrand 
– Tom Couineau, 26 ans, batteur. Je suis originaire d’Aurillac (spéciale dédicace à la Rédac Chef de Scarlette)
– Jessy Flageol, 26 ans, guitariste. Je suis originaire de de Saint-Flour 
– Cyrille de Goer 32 ans, bassiste. Je ne suis pas du cru puisque je suis viens de Nice.

De Haut en bas et de gauche à droite: Tom Couineau - Jessy Flageol - Cyrille De Goer - Maxime Montjotin

Scarlette : Quel a été votre premier contact avec la musique ?

Maxime : Ma sœur faisait du piano quand elle était jeune donc j’ai donc était bercé par beaucoup de musique classique.
Tom : Toute ma famille est dans la musique de manière professionnelle et amateur et je me suis retrouvé tout naturellement dans ce milieu dès mon plus jeune âge.
Jessy : Mes parents tenaient l’Auberge des Estives à Paulhac dans le Cantal. Beaucoup de groupes de musique venaient y jouer ; ça m’a donné envie de devenir musicien.
Cyrille : Mes parents étaient musiciens ; mon père était pianiste et percussionniste. J’ai suivi leurs traces tout naturellement.

Pretence - Crédit photo: Cecile Kempf

Scarlette: Quels sont vos parcours musicaux respectifs ?

Maxime: J’ai appris la musique en autodidacte ; j’ai commencé la guitare et le chant pendant mon adolescence. Bien plus tard, je suis entré au conservatoire en chant jazz. 

Tom: j’ai commencé par une formation classique en violon puis je me « suis mis » à la batterie.   

Jessy:  Je suis autodidacte depuis l’adolescence. Un voisin m’a montré les premiers accords puis j’ai poursuivi la guitare tout seul.

Cyrille: J’ai fait un conservatoire en piano classique puis à l’adolescence, j’ai appris le saxophone et la basse.

Scarlette: Quel(le) musicien(ne) vous a donné envie de faire de la musique ? Pourquoi ?

Maxime: en ce qui me concerne, c’est Thom York le guitariste et chanteur de Radio Head. J’adore sa sensibilité.
Tom: alors moi, c’est Michael League qui est un bassiste américain incroyable et le fondateur de Snarky Puppy.
C’est d’ailleurs dans Snarky Puppy que je l’ai découvert et depuis je suis tous ses projets. Je suis fan de sa diversité, de son amour du collectif et de la simplicité. 
Jessy: Moi c’est Slash que j’ai découvert dans le jeu Guitar Hero 3 dont je suis fan. Ça a été un vrai coup de foudre avec le guitariste des Guns! 
Cyrille : de mon côté, ce sont Miles David et Jaco Pastorius,  deux monstres sacrés du jazz qui m’ont donné envie de jouer de la musique.

Scarlette: Parlons maintenant de Pretence si vous le voulez bien. Pourquoi ce nom? Quelle est l’histoire du groupe ?

Pretence : le groupe est né en 2016 par le biais de « Pheme » un autre projet musical porté par Maxime, le chanteur et par Cyrille, le bassiste. 

Pheme était un groupe de folk acoustique et nous avons voulu assez rapidement donner plus de lourdeur au projet en le tournant vers une dimension plus rock.
On a rencontré Jessy lors d’un concert qu’on a fait à la Coopérative de Mai.
Après la guitare, il ne manquait plus que la batterie. Nous avons eu un premier batteur, Ervan, qui a dû partir loin à l’été 2017 ; Tom l’a remplacé en septembre 2017.   

Les deux groupes étaient à l’origine liés mais on a choisi de changer de nom assez rapidement début 2018 pour bien marquer la séparation entre les deux formations.
On a donc choisi le nom Pretence, qui signifie “Prétention” ou “Faux semblants” en anglais. 

On aimait bien la sonorité du mot mais aussi l’idée du faux semblant. Quand on est sur scène, on incarne toujours quelque chose d’autre que ce qu’on est vraiment, on est toujours un peu “Toc”, un peu faux et en même temps, c’est beau de pouvoir incarner autre chose, quelque chose de plus grand et de plus grandiose que soi.

Pretence - Crédit photo: Robin Bourien

Scarlette: Quelles sont vos influences musicales ?

Prétence : Nous sommes quatre musiciens venant d’horizons et d’univers très différents.
Tom apporte une culture jazz/ Hip Hop. Maxime a été bercé par beaucoup de rock des années 90 mais aussi par énormément de rap français et américain. Ça se retrouve dans plusieurs compositions du groupe.
Jessy a poncé une grande partie des grands guitaristes de rock et de la culture rock mais sa culture musicale s’est élargie progressivement à tous les horizons, des premiers albums des Beatles à St-Vincent. Enfin, Cyrille est très influencé par la musique du monde, les musiques brésiliennes et africaines particulièrement.

Crédit photo : Clément Gerardin

Scarlette : Vous venez d’enregistrer votre 1er album. (Après un excellent premier EP intitulé Nestled in the Flow et en écoute sur Deezer ou Spotify). Pouvez-vous nous en parler ?

Pretence : L’album est complètement différent du premier EP ; ce disque est bien plus poussé, plus mature.
L’expérience qu’on a acquise depuis Nestled in the Flow a nourri l’album. On a beaucoup plus pris le temps de le composer et de réfléchir à sa production.
On s’est par ailleurs allié les services d’un musicien et réalisateur local, Alexandre Lafforgue (qui travaille avec Païaka, Spelim et Thomas Khan) pour assurer la réalisation de l’album. On a beaucoup bossé, fait un gros travail d’arrangement et plusieurs pré-productions. L’album a été enregistré à IMAGO en auto-production et le mixage est actuellement en cours. 

On est en train de composer un album beaucoup plus personnel que le premier ep.
Il sera aérien, assez complexe et hétéroclite. On se fait plaisir et on est fiers de ce qu’on est train de faire !

Crédit photo: Alex Chapas

Scarlette : Qu’avez-vous prévu pour promouvoir ce 1er album? Allez-vous pouvoir le défendre sur scène? 

Pretence : On va chercher à le défendre un peu partout où on peut jouer, le plus possible c’est certain.
Plusieurs dates sont en train de tomber pour fin Août, notamment en Ardèche et vers Montargis mais on va déjà reprendre en local le 10 juin au Fotomat’ à Clermont-Ferrand. Et vous êtes les bienvenus! 

Par ailleurs, on cherche actuellement à faire des clips avec des artistes locaux (vidéastes, motion designers, acteurs …) afin de défendre l’album à venir et aussi valoriser la scène artistique foisonnante de la région.

Enfin évidemment on contacte divers médias locaux et nationaux pour promouvoir la sortie prochaine de l’album.

Prétence - Crédit photo: Maxime Montjotin

Scarlette: Avez-vous d’autres projets musicaux ensemble ou séparément? 

Pretence : Nous avons deux projets ensemble : Hands, un trio pop rock électro avec Tom et Jessy et Pheme dont on parle en début d’interview, un groupe d’électro folk composé de Maxime et Cyrille.  
Et puis on joue dans pas mal de groupes séparément ; des formations, jazz, hip-hop ou de reprises! On est très occupés !

Scarlette: Où peut-on vous suivre et ous écouter? 

Pretence : Nous sommes très actifs sur facebook et sur instagram : 

Notre premier Ep “Nestled in the flow” se trouve sur la plupart des plateformes de streaming. 
Soundcloud : https://soundcloud.com/pretencemusic
Spotify: https://open.spotify.com/album/6FsupRg7U3LPh9ET4t2aD4

Et on a un peu de matière aussi sur youtube (vidéo a voir ci-dessous) 

Scarlette: Pour terminer, 5 questions / 5 réponses en 1 mot ou 1 phrase.

– La 1ère chanson que vous ayez apprise? 
Maxime: Tété – A la faveur de l’automne 
Tom: Hopeful – Electro Deluxe
Jessy: Come as you are – Nirvana
Cyrille: RHCP- Californication 

– Votre meilleur souvenir de concert (auquel vous avez assisté)
Maxime: Oxmo Puccino à la Coopérative de Mai 
Tom: Snarky Puppy & Metropole Orkest à l’Olympia
Jessy: Voir Kimbra en vrai à Paris
Cyrille: Snarky puppy à la Coopérative de Mai 

– Quelle chanson chantez-vous sous la douche? 
Maxime: Celine Dion – Sous le vent
Tom: William Sheller – Un homme heureux
Jessy: Kimbra – Waltz me to the grave
Cyrille: Pascal Obispo – Lucy                                

– Avec quel(le) artiste aimeriez-vous travailler ou collaborer? 
Maxime: Thom York
Tom: Michael League
Jessy: Kimbra 
Cyrille: James Blake 

– Le dernier titre que tu as écouté avant cette interview?
Maxime: Hayloft de Mother Mother 
Tom: Melanin Man Brasstracks
Jessy: Settle Down de Kimbra 
Cyrille: Les Nocturnes de Chopin

Un grand merci à Tom, Jessy, Cyrille et Maxime de s’être prêtés au jeu des questions réponses.

En attendant de pouvoir découvrir le premier album, Pretence vous donne rendez-vous le jeudi 10 juin à 19h au Fotomat’. 
Entrée 6€ (attention, pas de CB. Prévoyez un autre moyen de paiement!)

Espace commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés