Skip to content

La chasse aux galets…

Cacher des galets décorés pour nous faire sortir chez nous et nous faire pratiquer une activité familiale; c’est l’objectif de ce jeu venu d’Outre-Manche. 

Grâce aux réseaux sociaux, ce jeu participatif s’est rapidement répandu dans tout le Cantal depuis quelques mois… Les cailloux trouvés voyagent désormais aux quatre coins du département et parfois même bien au-delà…

 Le principe est simple : décorer puis cacher ces galets dans les bois, les parcs ou d’autres lieux plus insolites, en postant des indices en photo sur une page facebook dédiée (@legaletcantalou) afin de faciliter les recherches.

Les personnes qui trouvent ces pierres ornées ont le choix de les garder (il faut avouer que certains sont de véritables œuvres d’art), ou bien de les recacher à un autre endroit.

Il y a plus de 3400 membres actifs pour l’heure et énormément de galets cachés dans la nature, nos villes et villages. Ce jeu va-t-il perdurer et rentrer dans notre quotidien ? En tout cas, quand on commence, on ne peut plus s’arrêter paraît-il …

Quelques règles sont toutefois à respecter :

  • Le ramassage des galets vierges dans la nature est réglementé, voire interdit à certains endroits, donc renseignez-vous et ramassez-les en très petite quantité.
  • En cette période de crise sanitaire, ne pas cacher, ni toucher de galets si vous avez des symptômes du COVID19.
  • Éviter de cacher les galets dans des endroits qui pourraient être dangereux ou directement au sol (où passent des tondeuses par exemple, risque de projection).

Pour rendre à César ce qui est à César, il est à noter que l’origine française du jeu vient de la page #trouvemongalet créée en 2018 qui compte aujourd’hui … 73000 membres !

Play Video

Espace commentaire

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés