Skip to content

Octobre Rose: Soutenir les femmes en cours de traitement

Caroline Rondel

Caroline Rondel

caroline.r@scarlettemagazine.com

A l’occasion du Mois Rose, Scarlette pense aux femmes en cours de traitement pour le cancer du sein. Des traitements lourds, qui s’accompagnent souvent d’effets indésirables.

Malgré les traitements lourds, des solutions naturelles sont disponibles pour rendre les traitements moins difficiles à vivre. Comment ? En agissant sur l’alimentation, mais aussi le bien-être émotionnel.

Je vous explique tout dans cet article

Note : consultez votre médecin et un praticien de santé naturelle pour vous guider, afin d’agir en adéquation avec votre traitement.

Le soutien de la perméabilité intestinale

Les traitements par chimiothérapie réduisent, voire détruisent les globules blancs, et affaiblissent l’immunité.
De plus, le microbiote, c’est-à-dire l’équilibre des cellules intestinales, est affecté lui aussi par la médication.

Comment agir? La première étape est de réduire tout ce qui pourrait agresser la barrière intestinale : limiter le sucre, les produits raffinés, et réduire les produits laitiers.
Ensuite, il s’agira de protéger et réparer la barrière intestinale grâce à des probiotiques adaptés.

Augmenter les oméga3 dans l’alimentation

Les oméga3 réduisent les facteurs d’inflammation, contrairement aux Oméga6 qui les favorisent. L’important est que la balance entre les deux soit équilibrée. En soutien du traitement, il peut être judicieux d’augmenter la quantité d’oméga3 dans l’alimentation :
Où les trouver? Principalement d
ans les petits poissons gras (maquereau, sardines), l’huile de colza, et les graines de chia par exemple.

Consommer des choux

La famille des choux, les crucifères, est une alliée de choix : choux fleurs, brocolis, choux chinois et autres membres contiennent de l’indole-3 carbinol, qui aide à agir sur les cellules malades, notamment en cas de cancer du sein. Cette molécule a aussi une action réparatrice sur la muqueuse intestinale.

Bien s’hydrater

L’hydratation, et par conséquent l’élimination, aide au drainage de l’organisme. Drainage qui est très important pour éliminer toxines et déchets.

Plutôt que sodas, café ou thé, privilégiez les tisanes, au romarin par exemple, pour le double effet kiss cool : drainage et soutien du foie.

Astuce: une racine de gingembre en infusion aura un effet anti nausée, en cas de traitement provoquant des effets secondaires.

Prenez soin de vous

La santé émotionnelle est aussi importante que la santé physique.
Elles sont d’ailleurs liées : le stress induit des réactions physiques et entretient l’inflammation. Prendre soin de ses émotions, pendant un traitement difficile qui plus est, est essentiel. Le Dr Christian Boukaram, oncologue, a écrit dans son ouvrage «  Le pouvoir anti-cancer des émotions » que “L’état de santé optimal de l’être humain semble correspondre à un état de paix durant lequel tous les systèmes s’articulent de manière idéale”.

Aidez vous des Fleurs de Bach ou d’huiles essentielles relaxantes pour vous soutenir. Par exemple, la Fleur White Chestnut vous aidera à ne pas ruminer, et l’huile essentielle de thym à thujanol, à sentir au bouchon, vous redonnera courage.

Ménagez vous des moments pour respirer, et si besoin, faites vous accompagner par un.e sophrologue qui vous guidera.

L’équipe de Scarlette exprime son soutien à toutes les femmes et salue les actions menées partout en France !

Pour soutenir vous aussi la lutte contre le Cancer du Sein, rendez-vous sur https://octobre-rose.ligue-cancer.net/, et n’hésitez pas à consulter les actions menées dans votre ville en ce mois d’Octobre.

Espace commentaire

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés