Skip to content

Frères et sœurs : comment gérer leurs conflits ?

Caroline Rondel

Caroline Rondel

caroline.r@scarlettemagazine.com

On se dit que c’est inévitable. Les chamailleries entre frères et sœurs, je suis sûre que vous l’avez vécu vous aussi étant enfant. C’est un peu le quotidien de tous les parents ! Mais on est d’accord, ça coûte de l’énergie de jouer l’arbitre ! Et si on apprenait aux enfants à régler leurs conflits par eux-mêmes ?

En tant que parent, on est très fier que notre enfant réussisse à l’école. Dans notre société, on valorise beaucoup les connaissances et l’intelligence.

Mais il y a d’autres types d’intelligence, notamment l’intelligence émotionnelle.

C ‘est ce type d’intelligence qui entre en compte dans les relations avec les autres, dans la capacité à les comprendre, à ressentir de l’empathie par exemple.

C’est l’intelligence émotionnelle qui est sollicitée dans les gestions de crise ou de conflits.

En termes d’éducation, on parle beaucoup de bienveillance, d’éducation positive.
Et si on apprenait aux enfants, dès le plus jeune âge, à développer leur intelligence émotionnelle ?

Si on révélait leur capacité à adapter leur comportement, à gérer eux-mêmes les situations de conflit ?

Ne plus arbitrer qui mangera le dernier petit suisse à la fraise…

Ne plus subir les crises de larmes pour qui a le droit de jouer avec ce playmobil là (parmi les 256 autres)

Ne plus avoir l’impression de vivre au milieu d’un ring de boxe…

Le rêve, n’est-ce pas ?

Mais un rêve accessible à tous, grâce à la méthode SAPAS.

C’est cette méthode que Stéphanie Morand détaille dans son ouvrage « Quand les enfants apprennent à gérer leurs conflits ».

Editions Dangles, 16€

SAPAS décrit une méthode en 5 étapes pour appréhender et gérer les conflits :

S – Souffler trois fois bien fort pour se détendre :

Cette pause au summum de l’émotion (colère…) permet de prendre du recul sur la situation, de prendre le temps de clarifier sa pensée.

A – Accueillir les faits puis les émotions de chacun, sans se couper la parole ;
Cette étape permet de poser les mots sur ce qui s’est passé et ce que chacun a ressenti. Elle développe les capacités d’écoute, et enrichit la conscience et le vocabulaire des émotions.

P – Proposer des solutions pour résoudre le conflit ;

Cette étape fait appel à la créativité des enfants. C’est un moment de brainstorming, où toutes les idées sont potentiellement des solutions, sans en écarter aucune.

A – Anticiper les conséquences de la solution choisie et vérifier qu’elle respecte les besoins de chacun ;

Les enfants se connectent au besoin qui se cache derrière le désir, ce qui leur permet de choisir une solution qui respecte les besoins de chacun.

S – Se serrer la main pour montrer que nous sommes d’accord.

C’est le rituel, qui permet d’ancrer le fait que le conflit est résolu.

Comment utiliser la méthode avec ses enfants ?

Il y a plusieurs moyens d’amener les enfants à utiliser et intégrer la méthode :

Vous pouvez la présenter aux enfants comme un moyen de résoudre leurs disputes, ou vous pouvez faire avec eux les petits jeux et activités qui vont leur permettre de maîtriser leurs nouvelles compétences.
Au départ, soyez « l’animateur.trice » du processus, et encouragez les enfants à intégrer pour devenir autonome.

Idée d’exercice pour relâcher les tensions :

Demandez aux enfants de mettre toute leur émotion et leur tension dans leurs mains. Au top départ, ils devront taper dans leurs mains le plus fort possible pendant 10 secondes. Ensuite, invitez les à fermer les yeux, ouvrir les mains et les poser sur leurs genoux. Demandez-leur de ressentir les picotements, liés aux applaudissements, dans leurs mains. Un à un, les picotements commencent à disparaître, à l’image des émotions fortes, qui s’envolent également. Les enfants peuvent bouger tout doucement les doigts pour ressentir différemment ces sensations et ouvriront leurs yeux quand tous les picotements se seront envolés.

Pour en savoir plus sur la méthode, Stephanie Morand partage dans son livre les étapes détaillées, ainsi que des dizaines de petits jeux et activités pour tous les âges.

Espace commentaire

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest
Les derniers articles publiés