Skip to content

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

Des catégoriques (c’est nul !) en passant par les septiques (à voir…) jusqu’aux trop enthousiasmes (ça va changer ma vie dès demain !), chacun a son avis.

Une science !

De la magie ? Un monde de Bisounours où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ?
Pas vraiment non !
M. Lecomte le mentionne dans son « Introduction à la psychologie positive » :
« S’intéresser à la psychologie positive ne consiste pas à se percevoir ou à observer le monde qui nous entoure d’une manière idéalisée (…).
Le courant de la psychologie positive considère simplement qu’à côté des multiples problèmes de dysfonctionnement individuels et collectifs s’exprime et se développe toute une vie riche de sens et de potentialités. »

La nuance avec la pensée positive :

La psychologie positive n’étudie pas l’individu de manière isolée. (Pas de « moi je », « moi je » !)
Au contraire ! Cela contribue à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions selon Gable et Haidt.
Il faut donc analyser les caractéristiques des individus qui surmontent mieux que d’autres certaines situations et donc en faire profiter ceux qui sembleraient en avoir besoin. (On se sert les coudes !)
Elle est pratiquée par de plus en plus de professionnels.
(Ce n’est ni une religion, ni une secte et encore moins de la sorcellerie !)

Voici 3 exercices qui peuvent nous aider !

1) Chaque jour pendant une semaine, rendez service autour de vous. Choisissez une personne différente chaque jour. (Pas toujours le même petit chanceux !).
2) Au levé du lit, définissez 3 objectifs dans la journée (ou dans la semaine si cela semble trop intense).
3) Chaque jour, faîtes un compliment à une personne en la regardant droit dans les yeux.

Claquer des doigts et on y arrive ? (Si seulement !)
La psychologie positive demande beaucoup de travail ! La fatigue, la critique négative, le regard des gens peuvent être des obstacles qui nous donnent l’impression de faire marche arrière et peuvent facilement nous faire baisser les bras.
Il faut impérativement se mettre en tête que lorsqu’il y a un travail de fait, nous ne revenons jamais en arrière même si c’est notre impression.
Nous grandissons à chaque effort et action que nous reussissons à mettre en œuvre…

Alors, c’est quoi votre objectif aujourd’hui ?

Espace commentaire

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Les derniers articles publiés