5 conseils pour bien manger pendant la grossesse

Pendant la grossesse, certains besoins sont accrus. Attention, manger pour deux » est un mythe ! Il s’agit d’adapter ses apports à sa condition.
Voici 5 conseils pour bien vous alimenter et passer 9 mois en pleine forme.

Avoir des apports suffisants en acide folique

Appelé aussi vitamine B9, c’est la vitamine indispensable à la grossesse, et même dès l’arrêt de la contraception. L’acide folique prévient les malformations du système nerveux de l’embryon, participe au bon développement du placenta et diminue les risques de prématurité.

Le conseil naturo:

On trouve la B9 dans les lentilles, les épinards, le chou kale (tous les légumes à feuille), la banane, la levure en paillettes

Consommer des fibres

La constipation étant le lot de beaucoup de femmes enceintes, les fibres sont indispensables pour un bon transit intestinal. Le besoin pendant la grossesse est d’environ 30g. Trop de fibres peuvent bloquer l’absorption de certains minéraux, alors veillez à en consommer en juste quantité: céréales (type muesli sans sucre ou flocons d’avoine) le matin, légumes à chaque repas, 2 à 3 fruits par jour représentent la quantité nécessaire.

Le conseil naturo:

On trouve les fibres dans les légumes secs ( à faire tremper pour une meilleure digestibilité), les céréales semi complètes, les légumes, le psyllium.

 

Choisir les bonnes graisses

Les acides gras essentiels, en particulier les oméga 3 et 6, participent au développement dy sytème immunitaire, et sont indispensables à la formation des cellules neurologiques du foetus. Il est d’autant plus important d’en consommer dans le dernier trimestre de grossesse, des études ayant prouvé que le développement cognitif et moteur du foetus était augmenté.

Le conseil naturo:

On trouve les oméga 3 dans les poissons gras (maquereau, sardine, saumon sauvage), l’huile de lin, les oeufs bio bleu blanc coeur (enrichis en oméga3), les noix.
Les aliments comme l’huile d’olive (omega9) et de colza bio extra vierges pressées à froid, avocats, graines de lin, ont un bon équilibre en acides gras essentiels.

 

S'hydrater suffisamment

Liquide amniotique, plasma, placenta, échanges entre mère et enfant… demandent un apport en liquide très important, de l’ordre de 6 à 8l supplémentaires. L’hydratation est donc primordiale ! Boire entre 1,5l  et2l quotidiennement va aussi prévenir la constipation et les cystites. 

Le conseil naturo:

Choisir une eau faiblement minéralisée type Mont Roucous ou Volvic.
N’hésitez pas à abuser des tisanes, comme les tisanes spécial maternité de chez Aromandise.

5,90€ la boite de 18 sachets disponible en magasins bio et sur Aromandise.com

Connaître les aliments interdits

Certaines maladies que l’on peut contracter sans gros risque en temps normal peuvent être mortelles pour le bébé: c’est le cas de la listériose et la toxoplasmose par exemple, auxquelles toutes les femmes enceintes sont sensibilisées. Ces maladies peuvent entraîner des fausses couches ou des malformations irréversibles pour le bébé.

Pour éviter les risques, certains aliments sont interdits pendant toute la grossesse:

  • Le poisson cru: Sushis, makis, surimi, tarama, saumon fumé, coquillages, crustacés… 

  • La viande crue: carpaccios, tartares, viande bleue, charcuteries fumées, saucisson, rillettes, pâté…. à proscrire pendant 9 mois.

  • Le fromage au lait cru: Préférez l’emmental et autres fromages à pâte cuite pasteurisés.

  • Les oeufs crus: les préparations comme la mayonnaise et les mousses au chocolat ou aux fruits, qui contiennent des oeufs crus, on n’y pense pas forcément.

  • l’alcool: évidemment:)

  • Les graines germées: à éviter en raison de possible contamination bactérienne, les jeunes pousses étant très riches en acides aminés prisés par les bactéries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un brunch gourmand, cela vous tente ?

Le fruit défendu et plus si affinités !