Les vies de rêves sur les réseaux sociaux…

Ne nous voilons pas la face ! Pour décompresser ou faire passer le temps, par ennui souvent, nous allons nous balader sur les réseaux sociaux, Facebook, Insta et compagnie, nous survolons des pages « d’amis », de « connaissances virtuelles »! Et, on tombe sur ces photos qui nous font rêver par leurs voyages, leurs sorties, leurs week-ends très actifs (ils se reposent quand eux ?). Ces personnes affichent pleinement leur bonheur, leur corp de rêve (merci les filtres)…

On finit par comparer notre vie à celles des autres (surtout leur bonheur puisqu’elles n’affichent que ça !)… Super ! A croire que tout est super chouette dans leur vie. Est-ce vraiment ça la vraie vie ou j’ai une vie vraiment de merde ?!? 

Montrer qu'on nage dans le bonheur, pourquoi ?

Dites-vous bien que le bonheur qu’on affiche sur les réseaux est en quelque sorte « maquillé » ; Je ne dis pas qu’il est faux, mais on publie uniquement les meilleures choses, les photos et moments choisis pour laisser voir le meilleur de notre vie ! On enjolive notre vie, alors que les galères sont très rarement publiées, et pourtant elles font bien parties du quotidien de chacune ! On affiche notre couple heureux et épanoui, le love parfait, alors que la réalité est peut-être toute autre ! On est d’accord qu’elles ne vont pas afficher que leur jules a passé son week-end derrière sa console à se goinfrer, et que, comme beaucoup, elles ont regardé 50 min inside en pyjama avec un masque à l’argile sur le visage. « Instagramable » ou pas ?

Faut-il prouver aux autres que notre vie est la meilleure ? Pourquoi ce besoin de montrer ? Etre à la recherche de l’admiration, l’envie ?  Question de génération ? Du coup, si on ne publie pas a-t-on « no life » ? Ne dit-on pas vivons heureux, vivons cachés ?

Décomplexez-vous !

On a l’impression que les réseaux sociaux sont devenus des « challenges » ?!? Afficher le bonheur est-il devenu la compétition à la mode ? Le défi que vous menez est avec vous même, pas avec les autres.. surtout pas avec des « profils » ! N’enviez-pas des vies « virtuelles » où les filles vous vendent du rêve ! Car oui, on a l’impression d’assister à ce genre de publicité où tout est beau, tout est magique ! Et merci, pour ça on a déjà les Disney, les films à l’eau de rose avec des histoires d’amour spectaculaires, passionnelles qui nous font espérer l’arrivée d’un « prince » (pendant 20 ans pour rien, mais ça, c’est un autre sujet !). 

Alors stop aux « pub » mensongères et faites-vous du bien ! Vous voulez trainer en pyjama un week-end ? Faites, restez au naturel ! C’est aussi ça le bonheur ! Soyez actrices de votre vie, pas spectatrices de celles des autres… En vrai, moi les soirées tous les soirs… Je ne peux plus (suis vieille). Je suis plutôt du style à ronfler sur mon canapé à 21h. Pas très glamour mais bien réel (et reposant) ! Verdict : F*** les réseaux !

Les cheveux en pétard, la tête dans le coaltar

Voyez-vous des photos sur les réseaux de filles le matin à la première sonnerie du réveil ? Non ? Ces filles qu’on bade (ça passe avec le temps) toujours tirées à quatre épingles, qui affichent leur sourire, leur teint parfait, prêtent à aller poser pour le premier magazine à la mode ! Sans parler de leurs ongles nickels sortis tout droit d’une manucure ! Sérieusement, jamais elles font le ménage, cuisinent ou jardinent ? Je ne sais pas moi, quand je sors de mon lit c’est plutôt baba-cool ou « Eminem » (ça dépend des saisons), limite les yeux collés et la bouche pâteuse… Vous ne pensez pas plutôt que c’est ça la vraie vie ? 

Rassurez-vous, on est toutes pareilles ! Entre la gestion des courses, des enfants, et notre travail (n’oublions pas que nous sommes des femmes actives !), avons-nous vraiment le temps d’aller tous les quatre matins prendre soin de nous ? De se préparer 3h pour faire une photo sexy en train de manger des corn flakes de façon très intense ? Pas sûr, par contre, on a le temps d’avoir une journée bien remplie, d’être fière de nous (même si elle commence la tête dans le café). Et tout ça sans avoir à le prouver au monde ! Chapeau bas !

Une vie sociale se vit !

Trop souvent connectées, nous avons tendance à ne plus sortir et vivre via les réseaux sociaux ! Sortez, vous allez vite vous apercevoir que la vraie vie se passe dehors ! On a tous des hauts et des bas ! On partage tous les mêmes emmerdes, les mêmes soucis, et que nous avons nous aussi du bonheur. Parlez entre copines nous rassure et nous réconforte que toutes ces publications que nous voyons apparaître dans notre fil d’actualité ! Ces moments précieux de debriefs de nos vies entre filles sont tellement importants en réel…

Les meilleurs moments que nous vivons sont les moments authentiques et sincères ! Et quand vous vivez ces moments là vous n’avez pas votre téléphone à la main pour capturer des images, mais vous les vivez ! Oui, car ces gens qui sont au restaurant ou en soirée à plusieurs, et pourtant, ont les yeux rivés sur leur téléphone … Quelle tristesse ! Alors lâchez votre téléphone, profitez de la vie, des terrasses, des proches ; la vie passe vite et…. Elle se vit !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnée

Pourquoi je quitte la Franc Maçonnerie ?

Qui sont les quoicoubeh ?