L’habit ne fait pas le moine (qui vit dans une faille spatio-temporelle)

C’est quoi ce titre complètement claqué au sol? (oui je suis un djeuns)
Vous pourriez penser que je vais vous parler de la mode au sein du clergé. De ces personnalités religieuses qui expliquent que l’on peut « s’occuper du culte hebdomadaire et être aussi une vraie fashion victime le reste de la semaine ». Ou de voyages interstellaires qui pourraient, à défaut de nous rapprocher du tout-puissant, permettre de sauver la planète en allant en squatter une autre. 

Et bien non! Cette semaine, j’ai simplement envie de vous parler de moi! Parce que MOI est un sujet hautement intéressant et que vous aussi, vous aimez parler de  »moi ». Enfin de vous…ça va de soi non?. Bref, vous m’avez compris. 

J’ai envie de parler de moi disais-je et de ce que j’ai pris en pleine gueule un samedi matin alors que ma coiffeuse – que je nommerai Patricia pour respecter son anonymat –  s’occupait de ma splendide chevelure.
– « Vous avez de plus en plus de gris non? »
Moi de répondre : « pardon?? » (oui parce qu’en plus d’avoir des cheveux gris, je suis sourd). 
– « Je disais, vous avez de plus en plus de cheveux gris. Ça vous va bien, vous avez un joli gris ». 
La remerciant pour ce compliment, je tente un « Whatelse? » qui aura autant de succès que Cricri Taubira et sa course aux parrainages.   

Pensant qu’elle en resterait là, elle (Patricia, pas Cricri) porte l’estocade, m’assène un « coup bas Libré » en lançant tout de go : 

« Quand on vieillit, on attrape aussi du poil dans les oreilles et on a les sourcils qui poussent. Bougez pas, je vais chercher de petits ciseaux « . 

Ca y est, c’est officiel : pour la première fois de ma vie, je viens de me faire traiter de ieuv!! Jusqu’à présent j’avais toujours entendu « tu fais vachement plus jeune que ton âge »  ou bien « c’est incroyable, t’as pas une ride, c’est vraiment trop injuste » ou encore « je te donne 5 ans de moins, voire 10!! ». Mais cette fois-ci, ma coiffeuse me dit simplement que je prends de l’âge et que ça se voit. 

Ce constat, je m’attendais plutôt à l’entendre de la bouche de mes filles ou de celle de mon fils. Car même s’ils ont un amour inconditionnel pour leur « Daddy » (they are completely bilingue), ils ne perdent jamais une occasion de me faire comprendre que je ne suis plus de première jeunesse. 

Bon, en étant honnête, j’ai pas attendu que cette bonne vieille Pat’ me vanne, pour réaliser que le temps passe. 
Ya quand même des signes qui ne trompent pas. Par exemple : 
– Il m’a fallu 2 jours complets pour me remettre d’une soirée durant laquelle j’ai tourné à la Tourtel Twist parce que « demain, j’ai des trucs à faire ». Et c’est pas comme si j’m’étais couché à 14h30 du mat hein… non! à 0h30, j’étais au lit dans mon pyj en pilou-pilou, bonnet sur la tête pour pas attraper froid (c’est par les extrémités que l’on s’enrhume alors je suis prudent). 
– J’me suis remis récemment à la course à pied en prévision de l’été 2022. Résultat: 3 semaines après la reprise, pubalgie rime avec mésothérapie. 
– Et dernièrement, le combo gagnant échographie du coude / radiographie de la hanche parce que vous avez peut-être de l’arthrose, on va vérifier. 

Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer de tromper cet ennemi invisible. Mais adopter un look d’adulescent portant fièrement les dernières sneakers à la mode, utiliser les meilleures expressions de la langue française comme claqué au sol / éclaté au sol / c’est la hess ou regarder les Marseillais à Vic-sur-Cère ne trompe personne et surtout pas l’ennemi……. Inéluctablement le temps fait son office. 

Alors, en sortant de chez Patricia, j’ai pris une grande décision : je vais accepter de vieillir. Accepter ses compliments sur mes magnifiques cheveux gris.
Accepter le décalage spatio-temporel entre l’adulescent qui ne se voit pas vieillir et l’homme que je suis et qui a bientôt 50 piges. Parce que même si j’aimerais encore avoir 20 ans, je trouve que finalement, je vieillis pas si mal que ça. 

Et vous, « Whatelse »????  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En toute intimité … 4 soins pour l’hygiène intime bio

Stop aux à prioris ! Mesdames, musclez vos bras !