L’âme d’un lieu

Je vous emmène aujourd’hui en visite… 2021 fût une année riche en jolis projets, et dans tous ces lieux visités et rénovés il y en a forcément qui vous marquent.

Quelque part dans le Cantal, c’est une belle demeure du début du XXème siècle qui nous ouvre ses portes…

Elle s’apprêtait à accueillir une jolie famille et il fallait lui redonner ses fonctions, la faire belle. Fermée depuis plusieurs années, elle avait conservé tous ses atouts de l’époque (boiseries, moulures, carreaux de ciment…). C’est avec beaucoup de délicatesse et de respect que Jean-Baptiste Brugiroux architecte DPLG et moi même l’avons remis en valeur et au goût des propriétaires, en respectant une époque, une identité, et une âme.

« Garder les traces du passé en apportant la modernité ». Cette belle demeure est maintenant devenue la maison de rêve d’un jeune couple et de leur petite fille, un lieu de vie chaleureux, fonctionnel et unique.

1) L'entrée

Dans l’entrée, on retrouvait des carreaux de ciment, des boiseries et des moulures en parfait état, le tout avec une belle hauteur sous plafond. Mais malgré la présence de ces éléments décoratifs, l’ensemble était sombre et tous ces atouts étaient dissimulés par une ambiance très chargée.

Pour apporter de la luminosité à cette entrée, les boiseries ont été peintes avec un blanc chaud (Wimborne White chez Farrow and Ball).

Cela nous a permis de les mettre en valeur et de magnifier le sol d’origine en carreaux de ciment.

On souhaitait faire un apport de couleur et c’est dans ces carreaux de ciment que nous sommes allés la chercher. La hauteur sous plafond nous permettait une originalité et c’est au plafond que nous avons posé cette couleur (Inchyra blue chez Farrow and Ball).

Les moulures se sont ainsi révélées.

2) L'escalier

L’ escalier faisait partie des pièces maîtresse de cette maison. Véritable colonne vertébrale qui dessert les deux étages, il fallait lui redonner sa fonction et sa splendeur.

Pour cela, le point de départ a été la couleur déjà existante dans cet espace. Le challenge était de trouver un vert grisé se rapprochant le plus possible de celui d’origine (French gray chez Farrow and Ball). Nous l’avons décliné sur les murs, les plafonds, les marches et les contre marches en utilisant des nuances.

De jolis luminaires sont venus parfaire l’ambiance en apportant de l’élégance (La Redoute).

L ‘escalier a retrouvé sa personnalité.

3) Le salon

Dans le salon, on retrouvait une cheminée en marbre très bien conservée et des boiseries murales. Il fallait encore une fois révéler l’existant et le mettre en valeur. Le fil conducteur a été de ramener la couleur du plafond de l’entrée dans cet espace. Ce qui nous a permis de mettre en valeur la cheminée en marbre et les aménagements bibliothèques.

Les planchers d’origine ont été poncés et traités sur toute la surface de la maison.

Pour pousser un peu plus loin notre parti pris décoratif, nous avons choisi un papier peint qui aurait pu trouver sa place dans cette demeure au début du XXè siècle (Little Greene).

4) La salle à manger

La salle à manger attenante à la cuisine se devait de pouvoir recevoir une dizaine de personnes.

Les fenêtres allaient nous permettre de faire rentrer la lumière et la nature.

Chaque espace de cette maison a été travaillé avec son identité qui lui est propre mais en respectant une harmonie générale.

C’est pour cela que nous retrouvons le vert grisé de l’escalier sur les boiseries murales de la salle à manger (French gray chez Farrow and Ball).

Le magnifique panoramique de la maison Isidore Leroy a pris place dans cet espace. Le fond blanc de ce dernier a permis de créer de la perspective et d’amener un camaïeu de couleurs qui s’harmonisait avec le vert grisé de départ et la végétation extérieure . Une longue table en bois chinée a trouvé sa place. Elle a été associée à des fauteuils confortables en velours vert sapin (Drawer). Le choix des luminaires est aussi très important. Ici le modèle Brass (Gervasoni) en laiton.  Cette matière apporte de l’élégance et de la chaleur. La cheminée en marbre rose est surplombée par un magnifique miroir chiné et restauré par un antiquaire (F. Robert).

Le conseil déco de Scarlette...

Dans vos rénovations, l’intervention d’un professionnel va vous permettre d’avoir des conseils avisés et au plus prés de vos envies et de vos besoins. C’est un vrai dialogue qui s’instaure et qui permet de conduire votre projet pour qu’il corresponde à vos attentes et à votre mode de vie.

Chaque lieu est unique et mérite que l’on s’attarde aussi sur son histoire et qu’on la prenne en considération avec beaucoup de respect pour lui donner une nouvelle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Savez-vous tout sur les rêves ?

Bébé au naturel !